Scénarios de dissuasion contre la pénétration des véhicules à moteurs (2RM, 3RM, 4RM) sur la piste cyclable longeant la D446 - Jouy - Porchefontaine

La Mairie de Jouy et le Conseil Départemental ont enregistré et constaté de nombreuses transgressions des règles de circulation sur cette piste aux heures de forte affluence depuis son ouverture.

Les conflits d'usages du groupe {piétons, cyclistes} avec le groupe {véhicules à moteur} sont normalement règlementés par l'affichage des panneaux d'information d'entrée et de sortie de piste cyclable conseillée (panneaux C113 et C114).

En addition à ce dispositif et après les premiers signalements d'usagers le département à rajouté des panneaux d'interdiction aux motocyclettes( B9h).

Mais il apparait que l'affichage seul ne soit pas suffisant. Le conseil départemental a donc réalisé une opération de test de filtrage physique des flux avec des blocs de séparation en plastique rouges et blancs puis des balises verticales sur socle, formant des sas en chicane.

Après une période probatoire le conseil départemental a procédé aux débuts des travaux en réalisant un premier ensemble d'ilots bloquant la bande montante de la piste cyclable.

Le conseil départemental et la mairie de Jouy ont encore enregistré des remarques ou plaintes de la part des cyclistes qui ne comprennent pas l'intérêt du dispositif ou le jugent inapproprié.

Le conseil départemental et la mairie de Jouy ont donc provoqué une réunion sur le terrain et présenté les solutions d'aménagement aux membres du VeloBureau présents à cette réunion de terrain. Le VeloBureau s'est engagé à faire un sondage d'opinion auprès de ses adhérents et également sur le terrain afin d'aider à l'émergence de la solution la plus satisfaisante.

Il faut donc identifier quelle solution vous semble le mieux répondre à cet ensemble d'objectifs :
- permettre une circulation aisée des piétons* et des cyclistes sur la piste (*car en grande partie hors agglomération),
- limiter la vitesse des cycles devant les habitations (enfants, véhicules accédant aux parkings, arrêt de bus)
- baliser la piste de nuit ou par faible visibilité,
- dissuader les automobiles, les 2 et 3 RM de l'emprunter aux heures de pointes,
- limiter le coût de réalisation du dispositif,

Les solutions sont exposées ci-après

Le lien vers le sondage est en fin de la page

Liens vers les solutions

solution 1

solution 2

solution 3

lien vers l'outil de sondage

lien vers l'avis de VeloBuc

Solution 1: une chicane (ilot) dans le sens montant (près de la chaussée)

Correspond à la situation actuelle, avec 4 ilots répartis sur la longueur de la piste double et situés sur la bande montante.

Ils sont situés sur la bande montante car c'est la bande située le plus près de la chaussée et interdisent donc l'usage continu soit par chevauchement partiel, soit par usage de toute la largeur de la bande.

Situés en amont du débouché du chemin du dépôt Allavoine, en amont du parking à proximité des habitations, à mi parcours entre le parking et le réservoir d'eau pluviale, à la hauteur du réservoir d'eau pluviale.

Lien vers le dossier pdf permettant de visualiser les plans




Solution 2 : chicane filtrante, deux ilots en quinconce

Les ilots sont doublés, en quinconce d'un second ilot situé sur la bande descendante et en aval de l'autre ilot. L'espace ménagé entre les deux ilots est de 2 mètres.


Lien vers le dossier pdf permettant de visualiser les plans

Solution 3 : ligne de potelets fusibles (normalisés) répartis le long de l'axe médian de la piste

Le conseil départemental propose une autre approche, continue, consistant à placer des potelets en plastique, souples comme le préconise la règlementation et placés à intervalles réguliers sur l'axe médian de la piste cyclable, sans gêner l'accès aux habitations, ni au parking situés à proximité. Les potelets comportent un dispositif réfléchissant améliorant la gestion de la trajectoire en cas de faible visibilité.



Lien vers le dossier pdf permettant de visualiser les plans

Sondage

L'outil de sondage en ligne permet à tout adhérent ou usager de la piste de choisir la solution qui lui semble préférable, et de laisser un commentaire ainsi que son adresse mail si possible pour approfondissement.

Lien vers l'outil de sondage


L'avis de VeloBuc

C'est au moment de la conception qu'il convient de définir les menaces d'intrusion et les parades. La D446 est connue pour son affluence aux heures de pointe et la mise en protection des piétons et cyclistes aurait du intégrer le risque d'intrusion des 2/3 RM.

La mise en place d'une signalétique B7b aurait pu également élargir de manière plus visible l'interdiction pour tous les véhicules à moteur.


Une séparation intégrale du même type que celle qui borde la piste depuis Amblainvilliers au Parc de Verrières :



aurait été également dissuasive.

Sa réalisation à postériori pose le double problème du budget et de la réduction de la largeur de la piste à double sens.

Une autre solution précisée comme valable par le document du CEREMA qui traite de ce sujet est le bourrelet de séparation:


Aucun dispositif n'est hélas à même de proposer un filtrage efficace des flux :


En toute rigueur la piste doit être "éloignée" de la chaussée si l'on respecte les critères du CERTU :

Seule la pédagogie active, et parfois la répression des excès pourra dans le temps habituer au respect des règles de circulation.

A retenir qu'il faut traiter efficacement deux aspects :

  • lutte contre l'intrusion des véhicules à moteur, ilots simples ou ligne de potelets
  • apaisement de la vitesse des cyclistes à la descente avant l'arrivée sur la zone de parking et d'habitation : double ilot en amont du parking

N'hésitez pas à consulter le sondage et y faire vos remarques :

Retour vers le haut de page