Giratoire (carrefour à sens giratoire avec priorité à l'anneau) - Kreisel - Roundabout (mise à jour 24 nov 2012)

Nouvelles expériences intéressantes

Dans sa Bicyclettre88 (janvier 2012), l'association Place au vélo à Nantes présente son enquête auprès des usagers concernant différents aménagements. Retour plutôt positif de cyclistes sur les deux aménagements suivants.

Intérêt de cet aménagement :

 

Intérêt de cet aménagement :

 

  1. 2006, le centenaire du "giratoire" voir des images
  2. Quelle différence entre "rond-point" et "giratoire ?
  3. Aménagements sur Buc (78)
  4. Giratoire et piétons
  5. Comment rouler dans un giratoire en tant que cycliste?
  6. Le fameux carrefour de Laweiplein à Drachten (NL)
  7. Une expérimentation en cours : le giratoire sans angle mort
  8. Historique des ronds-points / giratoires
  9. Le saviez-vous ?

2. Quelle différence entre "rond-point" et "giratoire ?

 

Photo en haut: le rond-point rue de la Minière - rue Collin Mamet.

3. Les aménagements sur Buc (78) retour haut de page

Buc compte en 2009 quatre giratoires (dont 1 mini-giratoire)

Les enfants à droite s'approchant du passage piétons sont pur et simplement invisibles... c'est un parmi plusieurs défauts de cet aménagement. Ce rond-point nécessite des retouches de toute urgence.

On est en "Zone 30", on est donc censé être prioritaire en tant que piétons; il y a un trait continu séparant les deux voies; il y a un passage piétons traditionnel qui ne dénote point; il y a un feu rouge en permanence pour le piéton et un feu clignotant jaune pour l'automobiliste....Le fait est que le piéton est totalement désavantagé, l'attention de l'automobiliste dispersée, et la vitesse aucunement maîtrisée. A force d'avoir voulu trop bien faire, plus personne ne comprend plus rien à ce rond-point.

Faisons simple et efficace !

"Zone 30" signifie priorité au piéton, marquages horizontaux au sol, vitesse des voitures jugulée matériellement, revêtement de sol qui change de l'ordinaire pour alerter, bien sûr pas de feux tricolores et SURTOUT PAS DE FEU ROUGE pour le piéton. Pourquoi le feu ne serait-il pas au rouge pour les voitures, et seulement si la voiture est complètement arrêtée, le feu passerait au vert? Ce n'est pas si absurde d'infliger à la voiture ce qu'on fait subir constamment au piéton.

Pensons autrement...remettons le monde sur les pieds

1d - Mini-giratoire rue Louis Massotte- rue Collin Mamet

devant la Maison des associations.

© Photo VeloBuc 2006. Mini-giratoire à Buc (78)

L'ex - mini-giratoire rue du Fort de Buc - avenue Charles Quatremare est devenu carrefour à feux avec un rond-point au milieu pour freiner les vitesse.

© Photo VeloBuc 2006. Carrefour en voie d'aménagement (août 2006) à Buc (78)

 

Mini-giratoires ailleurs qu'à Buc

 

4. Giratoire et déplacement des piétons retour haut de page

Le problème des giratoires se situe souvent au niveau des piétons (détours, tourne-à-droite des voitures et manque de visibilité). Chambéry (73) a résolu ce problème en créant des anneau aire piétonne tout autour des giratoire. Avantages :


5. Giratoire et cyclistes : Comment rouler dans un giratoire en tant que cycliste?
retour haut de page

Clairement distinguer entre grands et petits (mini-) giratoires ; le comportementdu cycliste doit s'adapter !

Le cycliste dans les grands giratoires : Rouler sur la bande / piste prévue pour lui


© Photo CERTU, Recommandations pour les aménagements cyclables (RAC), Lyon 2000.

Un giratoire avec un anneau de piste bidirectionnelle à Harderwijk (aux Pays-Bas) £
Source : le site néerlandais du Fietsberaad (Conseil vélo)

Le cycliste dans les petits (mini-) giratoires : Rouler au milieu de l'anneau pour être bien vu. Dans les Pays-Bas, la trajectoire du vélo apparaît clairement ici sur un aménagement en test (voir ci-dessous)

 

En Suisse, la vélo-école prône de rouler légèrement à droite du centre du giratoire sur la ligne jaune suggérée, et de se ranger à droite seulement pour quitter le giratoire.

On obtient:

  1. meilleure visibilité du cycliste (il voit mieux et est mieux vu)
  2. meilleur respect de la trajectoire du cycliste (il n'est pas doublé, on ne lui coupe pas la route)
  3. meilleur sentiment de sécurité du cycliste.

Il est important d'avoir confiance en soi et de se rendre visible sur la route pour être vu et respecté.

Néanmoins, la situation est trés différente selon la taille du giratoire. En France leur diamètre extèrieur varie couramment de 12 à 90 mètres ! Petit ou grand giratoire ce n'est pas la même chose. Dans le premier cas la bande cyclable doit se trouver à l'intèrieur du giratoire (sur l'anneau extèrieur), et dans le second il est préférable de prévoir une piste cyclable à l'extèrieur.

Bande cyclables collée à l'extérieur d'un grand giratoire. Comme sur les photos (ville de Sélestat, 67), le cycliste se sent plus en sécurité en dehors des bandes, au milieu de l'anneau, car il sait qu'il est mieux visible pour les automobilistes.

"Il n'y a que dans les mini-giratoires à une seule voie (diamètre extèrieur de 8,5 à 11 m), que la bande cyclable est inutile. Dans ce cas le cycliste doit rouler au centre." (Lucien Alessio, "Giratoires et vélos", article paru dans Vélocité No.81, mais-juin 2005 (pages 6-8), revue éditée par la FUB)

Dans le mini-giratoire, on peut marquer les figurine vélo au sol pour alerter les autres conducteurs.

En revanche, pour rendre un giratoire vraiment cyclophile (ami du cycliste), les Néerlandais donnent un exemple : giratoire avec priorité à l'anneau du cycliste à Enschede

Enschede, Knalhutteweg, roundabout with bike paths. In the 1980s the roundabout was reinvented. Traffic on the roundabout received the right of way and speeds were limited by the use of tight curves. Initially cyclists on these new roundabouts did not receive the right of way. The only exception was when cyclists used bicycle lanes on the actual roundabout itself. Local authorities in Enschede felt the need for a more bicycle-friendly arrangement and developed an alternative with bike paths and bicycles with right of way. Source texte et photo Fietsberaad (NL)

Photo © Fietsberaad : Le giratoire de Enschede (NL)

6. Le fameux carrefour de Laweiplein à Drachten (NL) retour haut de page
Le carrefour à 2 x 2 voies (Laweiplein à Drachten) réaménagé en rond-point 2x1 voie par Hans Monderman ;
c'est notamment le traitement du cheminement cycliste qui est original.


Avant

Après
La deuxième voie est consacrée aux piétons et cyclistes, la distance de traversée de la chaussée est réduite de moitiée pour led piéton.

Visibilité de tous pour tous, le contact visuel incite à réduire la vitesse automobile : Là où les personnes communiquent eux-même sur la priorité (et non via des panneaux), les motorisés roulent plus lentement." Brochure de shared space Philosophie Less is more

Le giratoire de Laweiplein : priorité à l'anneau des cyclistes et piétons, l'inverse de la pratique française.

7. Une expérimentation en cours : le giratoire sans angle mort retour haut de page

Lelystad, Museumweg, bicycle roundabout. Local authorities in Lelystad have constructed a ‘bicycle roundabout’ at Bataviastad in October of 2006. On this particular roundabout the red-asphalt lane for cyclists is not located on the outside, but in the middle of the road. This is a pilot project whose final results are still to be evaluated. Source texte et photo : Fietsberaad (NL)


8. Historique des ronds-points / giratoires
retour haut de page
Pourquoi un îlot central ?
1- Pour forcer les conducteurs à ralentir.
2- Pour rendre l'insertion de la file entrante plus tangentielle.
3- Pour bloquer la vision et rompre la perspective linéaire. Le conducteur qui approche est ainsi mis en garde.

9. Le saviez vous ? (Newsletter 14, Prévention Routière, mai 2009)
La France, championne des carrefours giratoires
Avec plus de 30 000 réalisations en une trentaine d'année, la France est de loin le pays le plus équipé en carrefours à sens giratoire. A titre de comparaison la Grande-Bretagne, qui a le premier développé ce type d’aménagement, n'en possède que 10 000 et les Etats-Unis d’Amérique un millier.

Une récente expertise du CERTU montre que les sens giratoires sont globalement bénéfiques pour la Une récente expertise du CERTU montre que les sens giratoires sont globalement bénéfiques pour la sécurité routière, la réduction des vitesses imposée par l’aménagement réduisant la gravité des accidents. L'étude relève néanmoins les dangers particuliers de ce type d'aménagement : les accidents graves n'impliquant qu'un seul véhicule (la nuit, le week-end) y sont particulièrement nombreux, que ce soient des automobilistes ou des motocyclistes. D'autre part le risque de collision y est plus élevé pour les cyclistes et certains camions peuvent s'y renverser.sécurité routière, la réduction des vitesses imposée par l’aménagement réduisant la gravité des accidents.

L'étude relève néanmoins les dangers particuliers de ce type d'aménagement : les accidents graves n'impliquant qu'un seul véhicule (la nuit, le week-end) y sont particulièrement nombreux, que ce soient des automobilistes ou des motocyclistes. D'autre part le risque de collision y est plus élevé pour les cyclistes et certains camions peuvent s'y renverser.

Source : http://www.preventionroutiere.asso.fr/pr.newsletter/Newsletter_41.htm (ce lien n'est malheureusement plus actif en 2012)

retour haut de page

Retour à la page d'accueil

Toutes les pages (textes et images) de ce site sont protégées par copyright ©
Aucune reproduction n'est autorisée sans permission. Nous contacter

Ce site est le fruit d'un travail entièrement bénévole depuis 2004.
S
outenez-nous en faisant un don. Même modeste, il nous aidera à rester autonome. Merci !